Le travail musical - In a New Light Epilogue

Un climat "seventies"

Pour le climat musical de "In a New Light Epilogue", je me suis inspiré de l'ambiance jazz-psychédélique de l'album de Jimi Hendrix "Electric Lady Land", plus précisément des titres comme "1983 (A Merman I Should Turn to Be)" ou "Rainy Day, Dream Away". Sans vouloir plagier Hendrix, ni même m'inspirer des compositions elles-mêmes, c'est davantage l'univers "flottant" de la musique de cet album, dû à une surexploitation des nouveaux effets de traitement du son, des réverbérations, échos, panoramiques… qui m'avait interpellé à l'époque de sa sortie, en 1968.

La plupart des effets majeurs de "In a New Light Epilogue" ont été créés au moment de l'enregistrement. Laurent David enclenchait un Memory Man d'Electro Harmonix posé sur un tabouret, en tapant du point pour l'enclencher selon son inspiration. Jean-Christophe Calvet quant à lui utilisait alternativement mailloches et baguettes à la manière d'un coloriste sonore. Il y a plusieurs guitares dont certaines ont été enregistrées dans mon studio, bien après les séances d'enregistrement initial. 

La base était là, il me suffisait d'ajouter les éléments de son qui permettraient aux deux ingénieurs : Pierre-Yves Roupin (l'ingénieur du son de l'album) et Pascal Besnard (l'ingénieur du son de Radio France missionné pour réaliser la version multicanale 5.1 du titre), de sublimer l'espace dimensionnel initié par l'enregistrement original.

Le 5.1 : une nouvelle lumière

En effet, lorsque Pascal Besnard, Hervé Déjardin, Anne Brunel et Christilla Huillard-Kann m'ont demandé de leur proposer un titre qui pourrait s'inscrire dans le projet NouvOson de Radio France, je n'ai pas hésité une seule seconde. Il m'est de suite apparu évident qu'un remix en multicanal 5.1 donnerait à "In a New Light Epilogue" une autre dimension, comme une relecture ou même une "Nouvelle Lumière" sur ce morceau.

Jean-Michel Kajdan

>> Ecouter In a New Light - Epilogue en 5.1